La révision de la pension alimentaire

L’augmentation ou la diminution du montant de la pension alimentaire peut être demandée si des éléments nouveaux dans la situation du créancier ou celle du débiteur font apparaître que l’équilibre entre les besoins de l’un et les ressources de l’autre n’est plus respecté, la révision de la pension alimentaire peut être demandée, en produisant des pièces justificatives.

La demande en révision de la pension alimentaire fixée initialement par une décision de divorce ou de séparation de corps, est portée devant juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance du lieu où réside l’époux créancier ou qui assume la charge des enfants.

La demande est présentée soit en la forme des référés, soit par simple requête.
Dans ce dernier cas la requête datée et signée mentionne l’adresse ou la dernière adresse connue de l’adversaire. L’assistance d’un avocat n’est pas obligatoire.

La demande en révision de toute autre pension alimentaire est portée devant le juge aux affaires familiales dépendant du domicile du créancier.

La demande en révision de la contribution aux charges du mariage est portée devant le juge aux affaires familiales et est formée par déclaration écrite ou verbale au greffe de ce tribunal ou par lettre simple, mentionnant l’adresse ou la dernière adresse connue de l’adversaire.

Tags:
No Comments

Post A Comment